Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF)

Contexte général

Une mesure AGBF (art 375-9-1 du code civil) est prononcée par le juge des enfants lorsque les prestations familiales ne sont pas employées pour les besoins liés au  logement, à l’entretien, à la santé et à l’éducation des enfants et que l’accompagnement en économie sociale et familiale prévu à l’article L.222-3 du code de l’action sociale et des familles n’apparaît pas suffisant.

Son but

•  Prendre toutes décisions, en s’efforçant de recueillir l’adhésion des familles afin de protéger les conditions de vie des enfants et leurs besoins liés à la santé, à la scolarité et au logement
•  Exercer auprès de la famille une action éducative visant à rétablir les conditions d’une gestion autonome des prestations

Sa durée

L’AGBF, souvent fixée pour une année, peut être renouvelée par décision motivée du juge des enfants et sur rapport du délégué AGBF.

Comment s'applique cette mesure

Le juge délègue la gestion de tout ou une partie des prestations familiales à une personne physique ou morale qualifiée nommée « délégué aux prestations familiales » (DPF). Ce délégué rencontre au minimum une fois par mois la famille afin d’organiser le budget en lien avec la situation spécifique de la famille. Il travaille souvent en lien avec les autres partenaires qui interviennent auprès des enfants.